decapage boite de vitesse a trompette

Boite de vitesse à trompette

La Boite de vitesse à trompette de la 66 avait besoin d’un rafraichissement après le décroutage la peinture époxy noire !

decapage boite de vitesse a trompette
Décapage boite de vitesse a trompette

Après le décroutage de la Boite de vitesse à trompette je me suis décidé à la peindre. j’ai commencé par la décaper avec un décapant chimique standard du brico du coin. Ce qui a été efficace puis ponçage puis dégraissage à l’acétone.

L’air de rien, les recoins sont nombreux et pas toujours facile d’accès à la brosse (brosse métallique mais poils souples).

flaque de boite a trompette
flaque de boite a trompette

Le plus long à décaper sont les flasques. Il faudra aussi se décider à changer les joints de flaque mais cela nécessite de démonter les trompettes. Chose que je n’ai encore eu l’occasion de faire, j’ai bien pensé à utiliser de la pâte à joint moteur du type Gasgacinch qui semble réputé et facile à enlever lors de l’entretien. Encore faut-il avoir l’aval du proprio qui n’est pas motivé ces temps ci …

flasque decape
flasque décapé

Ensuite j’ai préparé mon support à roulettes pour poser verticalement la Boite de vitesse à trompette dessus et ainsi pouvoir tourner autour avec le pistolet à peinture. Je ne me sentais pas de faire tourner la boite sur le support moteur avec les trompettes qui touchent le pied tout en tenant le pistolet et en prenant soin que l’ensemble ne perde pas l’équilibre.

support à roulettes
support à roulettes

J’ai caché l’essentiel, du moins je croyais mais je n’ai pas pensé à la surface de contact du démarreur qui doit être exempte de peinture pour assurer un bon contact avec la masse.

Bon enfin le résultat est satisfaisant, après 2 couches d’époxy et un bon séchage à 20 °C la boite de vitesse à trompette brille avec belle robe noire !

 

boite a trompette peinte
boite a trompette peinte